Différence entre les assets Risk On et Risk Off

Quelle est la différence entre les actifs « Risk-On » et « Risk-Off » ?

Lorsqu’il s’agit d’investir, il est important de comprendre les différents types d’actifs disponibles sur le marché. Deux termes fréquemment utilisés dans le domaine de l’investissement sont les actifs « Risk-On » et « Risk-Off ». Mais quelle est la différence entre les deux ?

Les actifs « Risk-On »

Les actifs « Risk-On » sont généralement considérés comme plus risqués et volatils. Ils sont souvent associés à des périodes de croissance économique et de confiance des investisseurs. Ces actifs ont tendance à être plus sensibles aux fluctuations du marché, ce qui signifie qu’ils peuvent enregistrer des gains importants, mais aussi des pertes importantes.

Les actions sont l’un des exemples les plus courants d’actifs « Risk-On ». Lorsque l’économie se porte bien et que les perspectives de croissance sont positives, les investisseurs ont tendance à acheter des actions dans l’espoir de réaliser des gains importants. Cependant, lorsque l’économie ralentit ou fait face à des conditions défavorables, les actions peuvent subir des pertes importantes.

Les devises des pays émergents sont également considérées comme des actifs « Risk-On ». Ces devises sont souvent plus sensibles aux fluctuations du marché en raison de leur volatilité et de leur manque de liquidité. Les investisseurs peuvent choisir d’investir dans ces devises lorsqu’ils recherchent des rendements plus élevés, mais cela comporte également un risque accru.

Les actifs « Risk-Off »

Les actifs « Risk-Off », en revanche, sont considérés comme plus sûrs et moins volatiles. Ils sont souvent privilégiés par les investisseurs en période d’incertitude économique ou de crise financière. Ces actifs ont tendance à être moins sensibles aux fluctuations du marché, offrant ainsi une certaine stabilité à l’investisseur.

Les obligations d’État sont l’un des exemples les plus courants d’actifs « Risk-Off ». Lorsqu’il y a une aversion au risque sur les marchés, les investisseurs se tournent souvent vers les obligations d’État, considérées comme un investissement plus sûr. Ces obligations offrent généralement des rendements plus faibles, mais une plus grande stabilité.

Les devises refuges, telles que le dollar américain, le yen japonais ou le franc suisse, sont également considérées comme des actifs « Risk-Off ». Ces devises sont souvent recherchées par les investisseurs en période d’incertitude, car elles sont perçues comme des valeurs refuge.

Conclusion

En résumé, la principale différence entre les actifs « Risk-On » et « Risk-Off » réside dans leur sensibilité aux fluctuations du marché. Les actifs « Risk-On » sont plus risqués et volatils, tandis que les actifs « Risk-Off » sont plus sûrs et moins volatils. Il est important de comprendre ces différences lors de la construction d’un portefeuille d’investissement afin de gérer les risques de manière appropriée.

Laisser un commentaire